Germain Nouveau

Un Cœur Illuminé


ACHETER EN LIGNE

Provençal ayant vécu à Paris et voyagé à travers les continents, adorateur du soleil mais gouverné par la lune, à la fois mystique et charnel, peintre et poète, passant de l’allure d’un dandy à celle d’un mendiant, Germain Nouveau (1851-1920) aura vécu sous le signe de la contradiction, avec excès et démesure ; en tout et pour tout.

Louis Aragon le considérait « non comme un poète mineur mais un grand poète. Non un épigone de Rimbaud : son égal. »

***
Racontant en peu de pages une vie imbibée d’absinthe qui le mena jusqu’en Egypte ou en Algérie, Martin Mirabel livre un bel exercice d’admiration, choisissant avec justesse les extraits de poèmes qui rendent justice au vibrant, au puissant potentiel de Nouveau.
Bertrand Leclair, Le Monde
***
L'alter Rimbaud est aujourd'hui consacré par Martin Mirabel dans un livre qui fait justice à ce cœur affamé de vérité, d'amour et d'absolu.

Stéphane Barsacq
***
Écrit avec rigueur et poésie, le livre possède un style très musical. Du coup, son essai ressemble à une sonate et montre, preuves à l'appui, que "Germain Nouveau est un miroir à tendre à notre époque".

Jean-Rémi Barland, La Provence / Aix
***
Une biographie qui est presque un roman, dont les protagonistes, outre Nouveau, sont avant tout les poètes de son temps. Marseille est aussi au cœur de ce récit, passionnant et flamboyant, comme l’ont été des Rimbaud, des Verlaine, des Baudelaire, des Nouveau.

Patrick Coulomb, La Provence / Marseille
***

Martin Mirabel donne corps à ce poète qui vécut trois mois à Londres avec Rimbaud en 1874. Poussées créatives, destruction alcoolique, recherche désespérée d’un moyen de subsistance sont les stations du chemin de croix de Nouveau, «Nouvmar» pour les copains.

Frédérique Fanchette, Libération
***
« Vagabond, mendiant, paria, mystique, fou, poète : Nouveau n’a pas seulement existé, il a vécu », écrit Martin Mirabel dans une biographie aussi belle qu’envoûtante.
Jeremy Noé, La Marseillaise
***
Il aura fallu attendre dix ans pour que Martin Mirabel, jeune auteur et artiste talentueux, nous restitue une courte – mais si intense – biographie de ce personnage tellement bohème, maudit et inclassable. C’était un génie, mais un génie en perpétuel équilibre sur un précipice. Rendons grâce à Martin Mirabel de nous l’avoir fait revivre avec tant de talent.
Jean-Jacques Bedu, Mare Nostrum
***

"Martin Mirabel a le mérite d’embarquer le lecteur sans prétention, au rythme d’une biographie qui se lit comme un roman et restitue le mouvement, l’insatisfaction, l’ivresse et l’intégrité mystique d’un des plus beaux poètes des temps modernes."

Karine Papillaud, Lecteurs.com
Retour